Revue de Presse

Liste des communiqués de presse et références aux articles de presse





Communiqué de presse du 12/11/2020

Suite au verdict équilibré de la chambre d’accusation de la Cour d’Appel d’Angers du 4 novembre, après celui de la Cour d’Appel de Rennes qui, un an auparavant, avait libéré Vincenzo Vecchi, nous pensions qu’il était de l’honneur de la justice d’en rester là, comme le demandaient les signataires de la Tribune (dont Christiane Taubira, Eva Joly et Marylise Lebranchu) parue dans Le Monde le 5 novembre.

Lire la suite...




Affaire Vincenzo Vecchi : « La politique pénale européenne doit être l’expression de nos principes »

La justice française a refusé, pour la deuxième fois, mercredi 4 novembre, de remettre à l’Italie le militant altermondialiste. Alors que s’élabore une politique pénale à l’échelle de l’Europe, un collectif de personnalités, parmi lesquelles les deux anciennes ministres de la justice Christiane Taubira et Marylise Lebranchu, appelle dans une tribune au « Monde » à rester vigilant concernant les droits des pays démocratiques qui ne sont pas à l’abri de dérives.

Lire la suite...











Communiqué de presse du 4 Novembre

La décision de la Cour d’appel d’Angers vient de tomber et elle est heureusement globalement favorable ! Elle ratifie ainsi les deux décisions déjà rendues par des magistrats de Cour d’appel, empêchant que Vincenzo Vecchi soit remis à l’Italie. Cela signifie que les juges français refusent que le Mandat d’Arrêt Européen serve à condamner à une peine injuste un simple manifestant. 

Après seize mois de combat et de procédure, le Comité de Soutien et tous les amis de Vincenzo s’en réjouissent… Néanmoins, la Cour demande à l’Italie, pour le 30 novembre, un supplément d’information (Vincenzo serait encore passible d’un reliquat de peine susceptible d’être aménagée en France).

Nous espérons bien sûr que la justice va rester sur cette juste et sage décision…

Le comité de soutien à Vincenzo




Déclaration à la presse du Comité de soutien de Vincenzo Vecchi, sur les accusations et le réquisitoire du procureur d’Angers lors de l’audience du 2 octobre 2020.

Le Comité de soutien de Vincenzo Vecchi en appui à la défense réalisée ce jour par ses avocats tient à informer la presse sur la réalité des accusations à son encontre et sur la manière dont ces accusations sont portées par le parquet d’Angers. Les principales accusations reprises par les Parquets de Rennes et d’Angers sur la base de procès de Gênes sont tout à fait terrifiantes et Monsieur Vecchi apparaît pour le moins comme un dangereux activiste.

En fait, les procureurs de Rennes et d’Angers dans le cadre du MAE ne peuvent que prendre appui sur le récit que la justice italienne a mis en œuvre.

Or ce récit italien, qui est intégralement organisé autour d’une responsabilité collective et marqué par la notion de « concours moral » comporte de flagrantes « inexactitudes ». Ces « inexactitudes » sont d’un niveau tel que l’on peut qualifier ce récit italien de mensonger…

Lire la suite...